Guerre en Ukraine

7 mars 2022
140 Views

On se lève un matin et en Europe la Guerre ; avec son long cortège funèbre. Qui l’eut imaginé en 2022.

Nous vaquions tous à nos occupations, sérieuses et légères ; nés durant les années fastes de la France où tout était possible, même l’ascenseur social fonctionnait encore, le monde d’hier, qui nous souriait, un peu trop peut-être. Car après avoir pillé les richesses naturelles, déréglé le climat comme jamais, nos voisins en rajoutaient une couche et se mettaient à jouer avec leurs bombinettes, pour exterminer un peuple.

Comment un seul homme peut-il se distraire de la sorte avec le reste de l’humanité. Napoléon, Hitler, Mao, et plein d’autres s’y sont déjà aventurés. L’histoire rappelle aussi que ces mêmes fous sont toujours renversés, mais à quel prix, combien de torrents de sang  !

Pendant ce temps, les matières premières s’envolent, aidées en cela par certains profiteurs spéculant sur les marchés déjà tendus. Le Nickel va de record en record, les usines ne donnent plus de cotation tant la volatilité complique les engagements. Y aura-t-il encore des produits, des tubes et raccords à distribuer. Mais cette face du problème est-elle vraiment importante eu égard le spectacle triste et désolant joué en Europe, où le bruit furieux des projectiles et des bottes résonnent déjà à nos portes.

Amis et frères Ukrainiens battez-vous, Amis et frères Russes réveillez-vous.

En souvenir de mes grands-parents russes, Olga et Leonid, nés à Odessa, ayant fuis il y a exactement 1 siècle la révolution bolchévique, accueillis par la France bienveillante en 1922.

Jean-Max SCHNEIDER.